Thérèse Raquin

Chronique littéraire #30

En 2020, je me suis fixée pour objectif de lire 35 livres, dont au moins 3 classiques. Et en ce mois de janvier, j’ai lu Thérèse Raquin de Zola, que je n’avais jamais lu parce que j’ai détesté lire certaines de ces nouvelles alors je ne voulais pas me lancer dans un de ces romans. Ouais j’avais peur d’encore une fois m’ennuyer, et de tomber dans la morbidité de son écriture.

Alors oui Thérèse Raquin contient des passages plutôt morbides, mais finalement j’ai bien aimé cette œuvre. Peut-être que j’ai grandi, que mes goûts se sont affinés ou peut-être que j’apprécierai seulement ce roman de notre ami Emile.

Je ne sais pas si faire une chronique de ce livre est bien utile, puisqu’il a été lu et relu par des génération de lecteurs. Mais comme c’est moi qui décide, j’en parle!

Thérèse, orpheline élevée par sa tante, épouse son cousin maladif Camille. Ils mènent tous les trois une vie pleine d’ennui dans leur appartement lugubre. Leur routine monotone est brisée par l’arrivée dans leur cercle de Laurent, un ami d’enfance de Camille. Laurent, peintre raté, est paresseux, orgueilleux et gourmand. Thérèse sort de son état constant d’béatitude face à cet homme opposé en tout points à son mari. Thérèse et Laurent s’aiment, il va devenir son amant, mais avec Camille dans les parages difficile de se voir. La passion de ce couple sans morale va les amener à une décision morbide qui va détruire leur tranquillité.

Et au lieu de s’aimer, enfin libres, une haine va s’installer entre les amants, qui passeront le restant de leur vie à se reprocher leurs actes, hantés par le souvenir de Camille. Leur conscience va sans cesse ramener le couple Laurent-Thérèse à leur crime, les tournant vers la folie et le désespoir. On suit alors leur descente aux enfers, leur souffrance.

Lorsque l’avenir est sans espoir, le présent prend une amertume ignoble.

Zola plonge dans la noirceur de l’âme humaine et ses vices avec des personnages tristement crédibles.

Quel est le dernier roman classique que vous avez lu?

Lucie ♥

Publicité

Une réflexion sur “Thérèse Raquin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s