Trinkets

Chronique cinématographique #5

Trinkets, une teen série sur un sujet peu exploité par la télé: la cleptomanie.

Pour faire court, c’est l’histoire de trois lycéennes qui adorent voler à l’étalage. Pour faire moins court, c’est l’histoire d’Elodie (Brianna Hildebrand) qui arrive dans un nouveau lycée (début d’intrigue assez classique me diriez-vous). Elle se sent rapidement invisible, l’intégration est difficile pour elle; elle n’a rien du cliché de la fille populaire (au contraire, elle est plutôt cette fille qui ne le sera jamais). Dans un registre totalement différent, il y a Moe (Kiana Madeira) la rebelle.Un brin agressive, n’assumant pas son couple et, elle aussi, loin d’être populaire. Et puis, pour ajouter encore plus de contraste: Tabitha (Quintessa Swindel)! Elle a tout pour plaire, beaucoup d’amis et un petit copain sportif aussi populaire qu’elle (je reviendrai plus tard sur ce personnage là).

Vous connaissez les alcooliques anonymes? Et bien je vous présent les cleptomanes anonymes! C’est à une de leur réunion que les trois jeunes filles, qui n’ont pourtant rien en commun, se rencontrent. En effet, elles partages toutes les trois cette addiction dont on parle peu dans les médias et qui consiste à piquer un peu de tout dans les magasins. Finalement, elles vont devenir amies, se soutenir dans les moments durs, s’aider dans tous les domaines rencontrés à l’adolescence, organiser le concours de celle qui volera le truc le plus cher dans des boutiques de luxe…

JPEG - 104.7 ko
Copyright Netflix

Pour une fois l’addiction des héroïnes n’est ni l’alcool, ni le sexe, ni la drogue mais le vol: un sujet peu abordé. De plus en plus, les séries pour ados mettent en valeur de vrais gros sujets sans qu’ils soient forcément recouverts de ce glamour qu’on voyait partout auparavant. Il ne s’agit plus de mettre en avant ce mec ou cette populaire ou au contraire celui ou celle qui ne le sera jamais. Non, ici on a pu rencontrer tous les profils de lycéens: le skateur, les populaires, les extravagants, les invisibles, les rebelles. Et chacun, oui chacun, a ses petits et gros problème. Ce mix permet à chacun et chacune de se retrouver dans les personnages. Trinkets vient donc effacer les lycéennes américaines stéréotypées pour mettre en avant trois amies voleuses, certes, mais solidaires. Leur addiction permet aussi d’explorer leur personnalité, leurs complexes et angoisses, leurs joies et amours….

Le format court de la série (10 épisode de 21 à 30 minutes) promet une jolie soirée à binge-watcher (un peu plus de 4 heures)

Trinkets c’est d’abord une histoire d’amitié, d’adolescence, de vie un peu, et puis de famille. C’est aussi trois adolescentes venant des milieux sociaux très différents, qui doivent gérer leur situation familiale un peu difficile, leur addiction, leur vie sociale plus ou moins chargée. C’est aussi l’histoire d’un petit copain abusif pour l’une, d’une histoire d’amour non assumée pour l’autre, et d’un deuil combiné d’un coming-out un peu difficile pour la troisième.

J’ai hâte de découvrir la saison 2 (prévue pour 2020), puisque le dernier épisode nous lâche un cliffhanger de malade! Un retournement de situation, qui ,je pense, donnera un petit plus d’action pour les plus sceptiques. J’ai franchement adoré cette première saison!

Vous avez vu et aimé cette série? Donnez moi votre avis. Les autres, vous avez lu le livre dont la série est issue?


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s