La fille du capitaine Fracasse

Chronique littéraire #7

C’est une découverte qui fut plutôt éprouvante et difficile à lire pour moi. Mme C, souffrant de troubles psychiatriques confie à son psychiatre deux cahiers qu’il publiera à la suite de la mort de sa patiente.

C’est un récit douloureux, doté d’un talent littéraire immense. On a l’impression d’être immergé dans l’esprit de cette famille compliquée: le père trop stricte qui ne jure que par la punition de sa rebelle de fille, la mère qui n’assume pas sa triste vie et la fille qu’on découvre et qui se découvre face à tous ses troubles. Difficile adolescence qui laissera des séquelles sur sa vie d’adulte, on sent le rôle de ses parents dans son mal-être. Fort probable qu’elle ne leur ait jamais pardonné.

Je pense qu’on ne peut pas lire ce livre sans y avoir été préparé, savoir faire face à la douleur, la colère, la lassitude des protagonistes.
Dans la banlieue « bien » de la capitale, la fille adolescente d’un père sévère et d’une mère trop aimante grandit dans le trouble.

Malgré tout, le style de la plume n’est pas à oublier; on ne sait plus si on se trouve dans la fiction ou la réalité…

Vous en avez entendu parlé?

Retrouvez moi sur Instagram! Et merci aux éditions Buchet Chastel


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s